Des universités parisiennes vont accueillir des migrants

Des universités parisiennes vont accueillir des migrants

Paris Vox – A l’initiative de l’association Wintegreat , plusieurs campus parisiens vont accueillir et former gratuitement un certain nombre de migrants afin de les « aider à s’intégrer et à trouver du travail ».


 

Théo Scubla, cofondateur de Wintegreat, souhaite ainsi aider les migrants « à exprimer leurs talents, leurs compétences ». Après l’ESCP et Sciences Po, c’est l’ESSEC et  l’Institut catholique de Paris qui devraient accueillir plusieurs dizaines de migrants dans les prochaines semaines. Dans ces établissements prestigieux, ils bénéficieront d’un programme adapté  : 21 heures de cours hebdomadaires, des cours de français et d’anglais en langue étrangère, mais aussi un module « Vivre en France » pour connaître le fonctionnement des administrations et du système social.

Depuis cette rentrée, chaque migrant sera encadré par trois personnes  : un « buddy », un « coach » et un « mentor » selon les termes de l’association. Le « buddy » est un « copain » étudiant qui doit aider le migrant à se « sentir bien », à sortir et à s’amuser. Le second est un étudiant également, en charge pour sa part d’établir le projet d’études et l’objectif professionnel du migrant. Quant au troisième, actif dans le secteur que veut rejoindre le migrant, il lui sert de « modèle ».

Un traitement et un accompagnement qui ont de quoi rendre envieux un grand nombre d’étudiants en difficultés ou de chômeurs français.

 

 

Fermer le menu